ensemble innovons pour les terroirs de demain...
Viticulture Durable  >  Biocontrôle et méthodes alternatives  >  Substances naturelles  >  Kaolinite

Lutte alternative contre la cicadelle verte par la pulvérisation de kaolinite sur Cot et sur Cabernet Franc

La kaolinite calcinée est une argile qui blanchit le feuillage, le rendant moins appétant pour les cicadelles vertes sans les tuer.

En Loir-et-Cher, la cicadelle verte est un ravageur qui s’attaque préférentiellement au Cot nécessitant un passage d’insecticide spécifique début août.

En Indre-et-Loire la cicadelle verte s’attaque préférentiellement au Cot mais peut être un problème sur certains secteurs de Cabernet franc nécessitant également un passage d’insecticide spécifique début août.

Les fermes DEPHY engagées dans la réduction du recours aux produits phytosanitaires ont souhaité valider une méthode de lutte alternative : la pulvérisation de kaolinite calcinée.

Résultats acquis/ en cours d’acquisition

En Loir-et-Cher

Sur Cot, 2 applications de kaolinite sont faites début juillet au 2ème pic de vol du piégeage des cicadelles adultes.

Les comptages de larves montrent que la vigne traitée avec 2 applications de 20 kg de kaolinite a des populations de larves de CV divisées par 2 sans usage d’insecticide par rapport au témoin. Les taux de grillure et les populations de larves sont équivalents à la parcelle de Cot voisine traitée au Stewart

Des résultats similaires ont été obtenus en 2012 et 2013. Les contrôles de maturité ont montré que la kaolinite ne perturbe pas la photosynthèse et que la grillure du feuillage est sans incidence sur la maturation.

En Indre-et-Loire

Sur Cabernet franc, 2 à 3 applications de kaolinite sont faites dès le mois de juin pendant la progression du pic de vol du piégeage des cicadelles adultes. Les comptages de larves montrent que la vigne traitée avec 8 à 12 kg de kaolinite a des populations de larves de CV divisées par 2 voire 5 sans usage d’insecticide par rapport au témoin. Les taux de grillure sont également divisés par deux à trois. Des résultats similaires ont été obtenus en 2013 et 2014 sur quatre parcelles sensibles d’un vigneron de Bourgueil qui n’utilise plus d’insecticides aujourd’hui, car sa pression tordeuses est faible et il règle son problème de cicadelles vertes grâce à l’argile. Les contrôles de maturité en 2013 ont montré que la kaolinite ne perturbe pas la photosynthèse et que la grillure du feuillage est sans incidence sur la maturation. Ce vigneron coopérateur attache une importance à la qualité visuelle de son vignoble car il subit une notation avant vendanges de l’état du vignoble pour sa rémunération.

Contacts

Alice DURAND alice.durand(at)loir-et-cher.chambagri.fr
Adeline MALLET adeline.mallet(at)cda37.fr