ensemble innovons pour les terroirs de demain...
Viticulture Durable  >  Biocontrôle et méthodes alternatives

Biocontrôle et méthodes alternatives

Les agents pathogènes responsables des principales maladies de la vigne peuvent, dans certains cas, être mis en difficulté grâce à des substances naturelles ou des modes de conduite plus performants. Le bioncontrôle est fondé sur les interactions entre les parasites et leurs prédateurs naturels, microorganismes, macroorganismes, ou molécules naturelles, qui permettent de maintenir les populations pathogènes à des seuils acceptables.

Microorganismes utiles - Lutte viticole

Multiway - Utilisation de micro-organismes en biocontrôle

Le biocontrôle est un moyen de lutte contre les ravageurs et maladies, fondé sur les mécanismes et les interactions naturelles existant entre les agents de biocontrôle, les pathogènes et la plante. Dans le cadre d'Ecophyto 2018, qui fixe comme objectif la diminution de 50% de l'utilisation des produits phytosanitaires (pour en savoir plus sur le plan Écophyto 2018), cette lutte durable présente l'intérêt d'utiliser des moyens naturels, alternatifs aux produits utilisés en viticulture et dont l'impact écologique n'est pas négligeable.

L'objectif du projet Multiway est de tester in vitro, puis en plein champ, la capacité des micro-organismes à diminuer l'impact des maladies fongiques de la vigne: Mildiou, Oïdium et Botrytis.

Financement : Interloire et Région Centre-Val de Loire

Contact : Guillaume DELANOUE - Ingénieur à l'IFV - guillaume.delanoue(at)vignevin.com