ensemble innovons pour les terroirs de demain...
Viticulture Durable  >  Évaluation et amélioration des itinéraires techniques

Évaluation et amélioration des itinéraires techniques (ECOPHYTO)

L’arrêt des pratiques peu respectueuses de l’environnement ne pourra se faire à court terme. D’ici la mise en place de pratiques alternatives, il s’agit d’évaluer celles existantes afin de les améliorer. Cette amélioration continue, moins en rupture avec les pratiques existantes, bien que moins efficace, sera plus abordable et plus aisée à mettre en place.

Aussi, il est important de pouvoir évaluer (actions de type DEPHY, ACV) et améliorer (actions de type ECOVITI, OPTIDOSE, MILDIUM) l'impact des pratiques alternatives proposées.  

Le plan ECOPHYTO

Mis en place par le Ministère de l'Agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt suite au Grenelle de l'Environnement, le plan ECOPHYTO se décline en une trentaine d'actions.
Il a pour objectif de réduire le recours aux produits phytosanitaires (pesticides) de 50% d'ici 2020 et de 50% supplémentaires d'ici 2025.
Ce projet sera davantage axé sur des obligations de moyens que sur des obligations de résultats.
Une transition en douceur et un renforcement de l'accompagnement, de quoi motiver au mieux les acteurs concernés.

La première partie du plan n'aura pas été vaine puisque plus de 80% des substances les plus toxiques sont désormais retirées du marché.

Pour répondre aux questionnements de chacun concernant l'utilisation et l'application des pesticides, ECOPHYTO a réalisé un document qui permet de comprendre pourquoi et comment les vignerons utilisent ces produits, et de quelles manières ils tentent de réduire cette utilisation. 
Document à retrouver ici 

Le réseau des fermes DEPHY

Pour parvenir à cet objectif, le plan a mis en place un réseau de 3000 fermes DEPHY.
De toutes filières, elle sont engagées pour tester de nouvelles pratiques alternatives ou moins consommatrices de pesticides.

A titre d'exemple, une fiche descriptive d'un vignoble du réseau DEPHY ayant expérimenté des méthodes alternatives pour réduire son IFT (Indice de Fréquence de Traitement) est disponible ici.

335 exploitations sur les 3000 faisant partie du projet sont des exploitations viticoles.
Retrouvez la carte du réseau DEPHY du Loir-et-Cher.