ensemble innovons pour les terroirs de demain...
Vins, Terroirs et Patrimoine  >  Patrimoine(s), vignes et vin : inventaire, sauvegarde et reconnaissance  >  Cépages rares du Centre-Val de Loire

Cépages rares de la région Centre-Val de Loire

Les effets dévastateurs des maladies du bois ont entre autres montré l’urgence qu’il y avait à augmenter l’intervariabilité génétique des cépages. Par ailleurs, la nécessité de reconnaître, de promouvoir et de mettre en valeur les cépages dits rares ou modestes ainsi que les vins qui en sont issus, les vignerons qui les produisent et leurs terroirs d’élection, s’est concrétisée par la naissance de l’association "Rencontres des cépages modestes".

En région Centre, des actions sont menées depuis plusieurs années pour développer des conservatoires d’étude ou mettre en œuvre un travail de sélection pour accompagner les vignerons.

L’Union des Ressources Génétiques du Centre (URGC - Pôle BioDom’Centre), qui œuvre à la sauvegarde et à la reconnaissance de la biodiversité domestique de la région, mène un programme spécifique sur la valorisation des cépages rares ou modestes de la région Centre-Val de Loire, comme par exemple le Romorantin (AOP Cour-Cheverny) ou l’Orbois (Crémant de Loire, Touraine, Valencay en complément des cépages principaux) ou le Sacy B dans l'Allier.

Un autre cépage, le Genouillet, est inscrit au catalogue depuis 2011 suite au travail de l’URGC. Il est présent dans les vignes conservatoires du Domaine de Vassal (INRA) et de Tranzault dans l’Indre (Société Pomologique du Berry). En 2012, 1ha a été replanté et des nouveaux vignerons envisagent de le cultiver. Aucune appellation n’autorise jusqu’à présent ce cépage.

Dans ce cadre, un travail a été réalisé récemment (stage Ingénieur ISA Lille) par Julia Riffault-Pelletant sous la direction de Cécile Macé. Il a consisté dans le recensement des surfaces existantes pour 7 cépages (Gascon, Genouillet, Gouget Noir, Meslier Saint François, Orbois, Pineau d'Aunis et Romorantin). A l'aide d'entretiens auprès de l'INAO, FranceAgriMer,... il a pu être répertorié les vignerons possédant des surfaces plantées en cépages rares. Il a été réalisé ensuite un travail d'enquêtes en direct auprès des vignerons.

Ce travail a donné naissance à un poster.  Les fiches complètes sont visibles sur le site de l'URGC.

Contact : Cécile Macé - Chargée de Mission URGC Pôle BIoDom'Centre mace.biodom(at)urgcentre.fr

Photos : INRA - IFV - Montpellier SupAgro - source : PlantGrape