ensemble innovons pour les terroirs de demain...
Vins, Terroirs et Patrimoine  >  Patrimoine(s), vignes et vin : inventaire, sauvegarde et reconnaissance  >  Modélisation des évolutions sur 10 ans

Modélisation des évolutions sur 10 ans

Modélisation multi-agent des terroirs viticoles ligériens

VitiTerroir

Le projet VitiTerroir mené par le laboratoire CITERES (Cités, Territoires, Environnement et Sociétés) a pour ambition de poser les bases d’une analyse dynamique des vignobles en région Centre-Val de Loire sur le long terme et d'offrir un outil d’aide à la décision. Il s’agit non seulement de comprendre les possibles évolutions de la filière à court, moyen et long terme pour bâtir une stratégie de développement durable, mais aussi de contribuer à renforcer le secteur œnotouristique en l’adossant à une recherche historique de pointe.

La viticulture, pôle économique majeur pour la région Centre-Val de Loire, doit dans un avenir proche relever des défis cruciaux. Déjà soumise à une baisse de la consommation nationale et à une forte concurrence commerciale génératrices de reconfigurations possibles des vignobles, la viticulture doit également se conformer aux exigences du Grenelle de l’environnement.

A cette nouvelle donne écologique peuvent s’ajouter des évolutions économiques, sociales, climatiques ou encore juridiques susceptibles de déboucher sur un remodelage des terroirs viticoles, selon un rythme et une ampleur inconnus à ce jour. Une lecture historique de ces dynamiques spatiales dans la longue durée (depuis le Moyen Age jusqu’aux bouleversements les plus récents) offrira un outil de compréhension et d’évaluation des mutations actuelles et à venir.

Pour mener à bien ce projet, une synthèse des données environnementales sera réalisée sur un certain nombre de site-test représentatifs de la diversité des terroirs viticoles ligériens. Une approche originale reposera sur le couplage de prospections pédologiques classiques (échantillonnage à la tarière à main, analyses de sol) et de prospections géophysiques basées sur la mesure de la conductivité électrique du sol à différentes profondeurs, telles que les méthodes par induction électromagnétique EM31 et EM38 et les méthodes électriques. Réalisées sur chaque site-test, ces prospections permettront de caractériser précisément la variabilité des sols (épaisseur, texture, composition…) en lien avec les différents types de roche mère, et pour des contextes topographiques variés. Des cartes thématiques seront réalisées (nature et épaisseur de sol, lithologie du substrat, aléa érosif…) et serviront de données d’entrée pour la modélisation multi-agent des terroirs viticoles ligériens.

Contact :
Samuel LETURCQ - Maître de conférence à l'Université de Tours - samuel.leturcq(at)univ-tours.fr